123 articles - Dernière mise à jour le 3 décembre 2016

      Lire, écrire, tout un art!
 
 
Films  
 
 
Journal des lectures
Carnet d'écriture
Atelier
 
 
 
 
 
Journal des lectures / Films
Nosferatu de Murnau  
 
Adaptation du Dracula de Bram Stoker, non crédité au générique pour des questions de droits, Nosferatu est l'un des dix films essentiels du cinéma muet.

Film aux multiples aspects, Nosferatu est avant tout un poème métaphysique dans lequel les forces de la mort ont vocation - une vocation inexorable- d'attirer à elles, d'aspirer d'absorber les forces de vie, sans qu'intervienne dans la description de cette lutte aucun manichéisme moralisant. La mort se nourrit de la mort et le sacrifice d'Ellen est nécessaire pour que le non-mort (sens étymologique du nom Nosferatu) puisse mourir à son tour, car il faut qu'il meure pour que l'équilibre de l'univers soit préservé. Le personnage de Nosferatu est le pivot d'un univers dominé et architecturé par la mort et, tout en inspirant l'horreur, il suscite aussi la pitié, la compassion et une sorte de stupéfaction fascinée et tragique. Certains exégètes voient en lui le double de Hutter. Selon eux, la rencontre de Hutter et de Nosferatu est le climax d'un voyage initiatique que le jeune homme effectue au plus profond de lui-même.




 
© Gilda Gonfier - 17 novembre 2008
 
RETOUR LISTE
 
   
   
     
 

  La lettre  


     
   
         
  © histoires en chemin Gilda Gonfier - Tous droits réservés - Création Julie Chetaille