123 articles - Dernière mise à jour le 3 décembre 2016

      Lire, écrire, tout un art!
La Petite Fabrique  
 
 
Journal des lectures
Carnet d'écriture
Atelier
 
 
 
 
 
Carnet d'écriture / Notes pour plus tard
La petite fabrique d'Emilie  
 
Mots à maux
Mais il aura toujours fallu et à la fin revenir à l'épaulement du souvenir, au songe sans fin de ces bouts d'enfance. Il aura toujours fallu et à la fin arpenter les versants de la grande transhumance du souvenir, au songe sans fin de ces bouts d'oublis. Les époux n'en finissaient pas d'étreindre les nuits, jamais à bout d'aimer. Dans la ville, un inconnu, un caillou à la main. Au bord des larmes. Prêt à faire ricocher sa douleur. Comme défiguré par la courbure du vent. Goutte d'oubli dans le vase de mon insolente dérive nostalgique. Enchantement de l'ombre et de lumière sur la terre ocre. Dans l'attente du sommeil, enveloppé des nuits de la forêt. L'ailleurs nous happe dans un écroulement d'eau. Dans l'attente d'un lieu hospitalier, jardin de fraîcheur d'eaux libres et d'ombrages.
21 juin 2008
 
© Gilda Gonfier - 28 octobre 2008
 
RETOUR LISTE
 
   
   
     
 

  La lettre  


     
   
         
  © histoires en chemin Gilda Gonfier - Tous droits réservés - Création Julie Chetaille